21/10/2006

ne plus rester là

Ne plus rester là, sur les rochers
Ne pas regarder les flots danser,
Ne plus penser à lui et au désir
Qui m'arrache des cris et des soupirs.

Me laisser aller à la douceur
De ses bras, refermés sur mon coeur.
Abandonner mon corps sans crainte,
Laisser mon corps goûter son étreinte.

Ne pas fuir son regard pénétrant
Ne pas renoncer à cet instant...
Oser, plus de caresses encore
Jusqu'en l'abysse, de nos corps.

Sentir entre mes doigts
Le sillon que je trace déjà.
Glisser sur ses belles lèvres
Ma langue livrée à notre fièvre.

Découvrir le soyeux de sa peau,
Voir le matin renaître, jour plus beau.
Oser, tout ce qu'on ne doit pas,
Désir éloigne toi, je ne te cèderai pas.

Mais, si mes pensées sont en voyage,
Je sais que là bas, sur ces rivages
Je viendrai fouler, les sables d'or.
Et, je t'offrirai, toi:désir, mon corps...

08:29 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

19/10/2006

la plus belle nuit

La plus belle nuit, va glisser son manteau sous la lune
Ce soir à minuit, les amants vont trouver la fortune
Car elle a fleuri, les étoiles du ciel une à une
Pour les coeurs épris, qui vont cueillir leur plus belle nuit

Musique dans le printemps
Mélodie une valse d'antan
Les mots peut-être ont changé
Mais le rythme est encore si léger

La plus belle nuit, s'est glissée simplement sous la lune
Ce soir à minuit, les amants vont trouver la fortune
Car elle a fleuri, les étoiles du ciel une à une
Pour les coeurs épris, qui vont cueillir leur plus belle nuit

La plus belle nuit va rentrer son manteau sous la lune
Le bal est fini, mais votre coeur a trouvé fortune
L'aube éteint sans bruit, les étoiles du ciel une à une
Pour les coeurs épris, qui vont cueillir leur plus belle nuit

16:30 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/10/2006

le ciel pour certains

Le ciel pour certains
Détient le secret de la vie
C'est dans une main
Que d'autres croient lire un destin
Moi, je ne retiens
Qu'un moyen
Pour prédire au cœur
Le bonheur
Il est entre nous
Simple et très doux

Les fleurs sont des mots d'amour
Des mots plus tendres qu'un poème
Qui font comprendre sans discours
Au plus subtil comme au plus sourd
Le doux secret d'un cœur trop lourd
Ce frais bouquet des beaux jours
Je l'ai fait pour celui que j'aime
Bouquet de soie et de velours
Ou mon cœur exhale à son tour
Parmi ces fleurs, des mots d'amour

Ne questionnez plus
Les savants devins, les voyantes
Qui, sur l'inconnu
Prononcent des mots superflus
Respirez plutôt
Tendre et chaud
Ce troublant parfum
Qui demain
Saura vous charmer
Si vous m'aimez

Les fleurs sont des mots d'amour
Des mots plus tendres qu'un poème
Qui font comprendre sans discours
Au plus subtil comme au plus sourd
Le doux secret d'un cœur trop lourd
Monsieur gardez le toujours
Que ce bouquet soit mon emblème
Qu'il vous apporte sans détour
Avec le parfum des beaux jours
Parmi ces fleurs, des mots d'amour

08:43 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/10/2006

je ne veux que son amour

Je ne veux que son amour
Je ne veux que ses caresses
il es mon seul désir
M’enivrer de ses baisers
Pouvoir me griser de sa jeunesse
L’emporter dans le désert un soir
Voilà mon seul espoir

Je ne vois pas dans les cieux
D’étoiles comme ses yeux
Et vivre près de lui
Voilà mon seul vœu
Un autre dans l’avenir
Ne pourrait pas parvenir
A chasser sa trace
De mon souvenir

Je ne veux que son amour
Je ne veux que ses caresses
il  est seule et son retour
De l’arrêt de mon cœur maîtresse
M’enivrer de ses baisers
Pouvoir me griser de sa jeunesse
L’emporter dans le désert un soir
Voilà mon seul espoir

18:44 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/10/2006

si j'aime........

Si j’aime ta voix qui me câline
Ta voix qui me grise en me parlant
Si j’aime tes yeux qui me fascinent
Tes grands yeux pervers et troublants
J’aime surtout l’étreinte amoureuse
De tes bras où tremble mon désir
Mon âme fiévreuse est vraiment heureuse
Lorsque je viens m’y blottir

Tes bras sont une bien douce chaîne
Et je sens dès qu’ils me prennent, mon cœur qui bat
Tes bras je te jure qu’ils me donnent
Une ivresse que personne ne me donna
Mon âme fiévreuse est vraiment heureuse
C’est là que les heures sont trop brèves
La vie passe comme un rêve, entre tes bras

Par les jolis mots que tu sais dire
Tu fais de moi tout ce que tu veux
J’ai beau me défendre, tu m’attires
Me troubler pour toi n’est qu’un jeu
Quand pour me reprendre je t’évite
Tu me tends les bras en m’implorant
Alors vite, vite, je m’y précipite
Et c’est toi qui me reprends

Tes bras sont une bien douce chaîne
Et je sens dès qu’ils me prennent, mon cœur qui bat
Tes bras je te jure qu’ils me donnent
Une ivresse que personne ne me donna
Tendre et docile j’y resterai toujours
C’est le suprême asile de mon amour
C’est là que les heures sont trop brèves
La vie passe comme un rêve, entre tes bras

21:25 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

joue pour elle....

Elle c’est assise presque invisible

Sans comprendre, son cœur s’obstine

A chaque seconde, ses yeux s’inondent

Fais la rire où fait là chanter

Qu’elle s’enivre d’un peu d’éternité

Toi qui de tes notes bleue

Joue un vent heureux

Qu’elle soit, belle, dans sa vie et dans ses yeux

C’est étrange, ce besoin d’aimer

Pour tout emporter rêves,

Et le passée qui s’achève

Fais donc revivre

L’improbable, et l’impossible

Fait ça pour elle

Fais descendre des étoiles du ciel

16:37 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/10/2006

étoile

Etoile qui brillent dans les nuits

Sais-tu ! Que mon cœur pleure

Oui tu le sais chaque soir

Je te regarde toi la plus brillante

Je te confie mon secret

Tu me comprend tu luit pour moi

Étoile tu scintille de milles feux

Quand levant les yeux, j’ai moins de peine

Étoile tu me réchauffes le cœur.

Le cœur si vide de tout

Si rempli de lui

Chimère, passion, illusion

Toi la haut dans le ciel, tu le sais !

Reste mon étoile a fin que je ne m’égare étoile de mes nuits

Étoile qui me fait sourire, quand je pleure

Tu me permet de rêver les nuits sans sommeil, nuit de chagrin

Quand toutes les étoiles autours de moi dansent  en ronde

Le fond de mon cœur ressent de la joie.

C’est lui que je vois

21:42 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |