15/08/2007

c'est le silence

0w0ehqbu
C’est le silence nu de l’absence
D’ouvrir la porte lointaine du soirAux jours béant d’une souffranceC’est la transparence d’un amourEveil silencieux de l’orgueilD’un horizon solitaire sans retourD’où la blessure d’un poèmeA l’ombre perdu de l’enfanceDévoile un regard éludé de peineC’est l’ombre d’éteinte d’une tendresseTriste nature défleurieD’où se berce le vent froid d’un inverseC’est l’essaim de rêve interditL’évasion d’étranges rimesParfum fauve d’un cœur mauditQu’un autre moi-même écouteLes mots sauvages du jourDévoilant les yeux de peineD’un orage sans amour

18:01 Écrit par merveille dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Très beau, superbe blog.

Écrit par : angela | 16/08/2007

Très beau... Poème tout en douceur et tendresse comme je les aime un petite merveille quoi...
Je trouve ton blog toujours aussi beau et rare.
Bonne journée à toi
Gros bisous
COCO!

Écrit par : COCO ! | 16/08/2007

bonjour bonjour ma tres chere amie
je vient te faire un petit coucou
je vais bien mais je suis lever depuis 4h30!!!!
alors pas la grande forme
mais je t'envoye une corbeille de roses pour me faire pardonner
ta douce amie

Écrit par : mady | 16/08/2007

Les commentaires sont fermés.